La détection d’odeur – cachettes multiples

Lorsqu’on progresse dans la détection d’odeur, on invite le chien à trouver plusieurs cachettes où se trouve l’odeur spécifique que l’on recherche. Pour ce faire, il est important que le chien puisse ignorer les cachettes déjà trouvées – et récompensées – précédemment, et poursuivre sa recherche.

Dans la vidéo, Zenci trouve 5 cachettes différentes. Elle est récompensée après chaque cachette trouvée et elle a appris à ne pas revenir une seconde fois sur l’une des cachettes déjà trouvées, mais à poursuivre sa recherche.

En quoi cet apprentissage peut-il être utile au chien dans la vie de tous les jours ?

  • le chien apprend à sortir des schémas répétitifs et découvre d’autres flèches à son arc. Ceci est particulièrement utile chez les chiens emprisonnés dans des routines problématiques (réactivité, peurs, prédation, …).
  • le chien apprend à proposer et à rechercher des alternatives constructives plutôt que de répéter des schémas limitatifs. Il élargit donc ses horizons plutôt que de rester enfermer dans des limites illusoires.
  • le chien développe une excellente orientation dans l’espace. Il élabore une carte mentale de l’environnement dans lequel il effectue sa recherche, mémorise les endroits où il a déjà été récompensé et en recherche d’autres.
  • la communication entre le chien et son compagnon de vie évolue en permanence. En effet, le chien doit pouvoir indiquer clairement où se trouve la cachette, et la personne doit pouvoir comprendre avec précision la communication de son chien.

Le jeu de la détection d’odeur apporte une contribution considérable dans l’accompagnement de nombreux défis au quotidien.
Outre à utiliser une capacité innée du chien, la détection d’odeur satisfait la motivation cinétique du chien et apporte en même temps la stimulation mentale dont chaque chien a besoin.

Et, j’allais presque oublier, c’est une activité extrêmement apaisante et gratifiante … 🙂

Le voyage de la Confiance

Dans le jeu de flair que l’on appelle la détection d’odeur, on retrouve 2 composantes :

  • le chien indique correctement l’endroit où se trouve l’odeur en question
  • son compagnon humain reconnaît la validité de cette indication avec exactitude

Cela est possible grâce à une communication efficace de la part des 2 individus.

L’apprentissage et le développement de cette communication sur la durée représentent une sorte de danse où la personne apprend à décoder son chien de façon détaillée, et où le chien apprend à indiquer quelque chose à son compagnon humain de manière précise.

Lorsque cela est possible, c’est le début d’un nouveau voyage où le chien et son compagnon humain embrassent véritablement le concept de confiance réciproque …